23 janvier 2019

Mélanie Simon, responsable du marketing clients retail d’Yves Rocher, est revenu au cours d’un atelier sur l’adoption du big data par le poids lourd français du cosmétique. Ce dernier a notamment mis en place un algorithme qui permet de profiler une nouvelle cliente en établissant des similitudes entre elle et des clientes fidèles afin de lui faire des recommandations personnalisées. 80 variables sont pris en compte dans ce processus. Yves Rocher utilise également le big data pour arbitrer le déploiement de son parc de magasins physiques en anticipant le potentiel de futures implantations.