10 février 2021
Partager :

Habituée à doubler son chiffre d’affaires tous les ans depuis 6 exercices, Immodvisor, spécialiste de la e-reputation des professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, constructeurs, promoteurs, courtiers, diagnostiqueurs, etc.) a dû se résoudre à une croissance plus modérée en 2020, mais plus qu'acceptable de l'ordre de 50%. « Nos clients ont été fermés donc nous avons forcément été très légèrement impactés. C’est par ailleurs plus difficile de doubler quand vous grossissez. Mais nous avons continué à nous développer malgré la crise sanitaire », assure Jean-Philippe Emeriau, président fondateur de la startup nantaise, sans toutefois communiquer plus précisément sur les chiffres. Le dirigeant a d’ailleurs maintenu ses recrutements. « Quand vous devez affronter la tempête, soit vous réduisez la grande voile, soit vous mettez plus de voilure pour l’affronter. Habitués à faire face, nous avons fait ce choix. Et nous nous sommes musclés en intégrant 13 nouveaux salariés, dont certains pendant le confinement. » L’équipe d’Immodvisor compte désormais 30 salariés. 15 recrutements sont encore prévus sur l'année 2021.

DE NOUVELLES FONCTIONNALITÉS

Pour Jean-Philippe Emeriau, cette année 2020 aura eu le mérite de permettre à l’équipe de se poser pour améliorer son service et son offre. « Nous avons lancé de nouvelles fonctionnalités qui permettent aux professionnels de l’immobilier de collecter plus de données. » Spécialiste des avis Google depuis 2014, Immodvisor lance ainsi GoMyBusiness, un nouveau service pour faciliter la gestion de ces avis sur Google My Business afin de gagner en notoriété et en prospection. Dès 2019, la jeune pousse s’était dotée de la technologie blockchain afin de garantir des avis clients infalsifiables.

MÉCÈNE D'UN TOIT À MOI

2020 a aussi été l’occasion pour Immodvisor de s’interroger sur son engagement. « Avec la crise sanitaire, nous n’avons pas fait de séminaire, ni de repas de Noël. Et nous avons fait le choix de reverser cet argent à l’association Toit à moi qui permet de venir en aide aux personnes sans abri en leur offrant un toit. » Et pour aller plus loin, Immodvisor souhaite maintenant dégager du temps à ses salariés pour qu’ils puissent accompagner l’association. « On rentre dans une démarche plus construite. »

GROS POTENTIEL DE CROISSANCE

Les perspectives pour 2021 sont plutôt bonnes. « Nous avons aujourd’hui 13 000 clients et on estime à plus de 90 000 le nombre de professionnels de l’immobilier. Nous avons donc une belle marge de progression car nombre d’entre eux ont encore besoin de se digitaliser. Et on l’a vu avec la crise sanitaire, l’avis clients reste un outil de recommandation d’autant plus important quand on ne peut pas se déplacer. »

©Agence API