26 avril 2021
Partager :

Quietic déroule son plan de marche

Lancée à la mi-2018 par Thierry d’Acremont, l’ancien DG de Mismo, Quietic est en ligne avec ses objectifs. Après un premier exercice d’une durée exceptionnelle de 21 mois conclu fin 2019 sur 900 k€ de chiffre d’affaires, l’entreprise nantaise d’infogérance a dégagé la même activité (870 k€) sur la seule année 2020. Proposant aux TPE et PME des services d’exploitation et de monitoring en mode Saas de leur informatique, elle équipe aujourd’hui 120 clients. « Nous touchons un total de 800 salariés utilisateurs et un parc de 2 500 équipements couverts par nos services », indique Thierry d’Acremont, aujourd’hui à la tête d’une équipe de 7 personnes.

DOUBLER L’ACTIVITÉ D’ICI À DEUX ANS

L’année 2020 qui a vu nombre de petites structures basculer soudainement vers des modes de travail distanciel a nourri l’intérêt des TPE/PME sans ressources informatiques pour les services de Quietic, notamment sur les sujets d’infrastructures ou de sécurité. Cela devrait se traduire cette année par une nouvelle croissance, avec un chiffre d’affaires attendu entre 1,3 et 1,4 M€. « D’ici à 2 ans, nous visons les 2 M€ pour une équipe de 13 salariés et un portefeuille de 300 clients », développe Thierry d’Acremont. Aujourd’hui majoritairement basée en Loire-Atlantique, la clientèle de Quietic est captée via des actions de marketing digital, mais également par le réseau et la recommandation. L’entreprise travaille aujourd’hui à l’obtention d’une certification Iso 9001. Même si rien n’est ancré dans le marbre, Quietic n’exclut pas de faire appel à terme à la croissance externe pour poursuivre son développement, en ciblant des structures abordant également une clientèle de TPE/PME que l'entreprise convertirait à ses outils et méthodes.

©Agence API

Métier