11 juin 2021
Partager :

Pretto : 100 recrutements et un nouveau directeur des ventes

Développant une plateforme de courtage en ligne pour les crédits immobiliers, la fintech Pretto recrute 100 salariés supplémentaires dans les 12 prochains mois à Paris et à Nantes, où elle a établi un deuxième site. Les profils recherchés sont ceux d’experts du crédit. Ils accompagneront la forte croissance de l’entreprise qui emploie déjà 120 salariés sur ces deux implantations et qui fait état d’une progression de 50 % l’an dernier portant à 1 Md€ le montant des crédits qu’elle a permis de mobiliser en quatre ans. La fintech fait aussi valoir plus d'un demi-million de visiteurs uniques et 60 000 simulations personnalisées chaque mois. Elle mentionne la signature de 10 nouveaux partenariats bancaires depuis le début 2021, ce qui la relie désormais à une cinquantaine de banques.

NOUVELLE OFFRE

Finspot, la société mère de Pretto, lance parallèlement une offre à destination des acteurs bancaires et du monde de l'immobilier (banques, assurances, promoteurs immobiliers…). La société capitalise ainsi sur son savoir-faire technologique et opérationnel. Objectif : accélérer leur transformation numérique et optimiser la prise en charge et le traitement des projets de crédit immobilier pour une expérience simplifiée.

DAVID JULLO, DIRECTEURDES VENTES

Pretto annonce par ailleurs le recrutement de David Jullo en tant que directeur des ventes. Ce dernier a démarré dans le trading international de produits agroalimentaires, avant de fonder Fitex, marketplace de produits agroalimentaires en 1999, revendue à EfoodManager en 2002. Il rejoint C-Log International en 2003 en tant que directeur stratégie et vente, puis Oracle, en 2007, comme directeur des ventes France puis Europe. En 2014, il devient directeur EMEA stratégie des ventes de Google, avant de créer l'organisation Digitale Sales EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) chez Microsoft en 2016, avec notamment le recrutement de 800 personnes en 18 mois. Il est aussi à l'initiative de la French Tech en Irlande, dont il est le président depuis 2016.

©Agence API