09 mars 2021
Partager :

Niji lance une activité dédiée à la cybersécurité

La société rennaise spécialisée dans la transformation numérique des entreprises lance une nouvelle business unit dédiée aux enjeux de cybersécurité. Pilotée par Hervé Troalic, cette activité ambitionne de mobiliser 20 salariés d’ici à la fin 2021 pour atteindre ensuite de façon organique une cinquantaine de personnes en deuxième ou troisième année d’exploitation. Elle se penchera aussi bien sur les sujets d’audit (organisation, recherche de vulnérabilité, etc.), de gestion de crise, de gouvernance (prévention, gestion de risques) que de certification et qualification.

CHERCHER DE NOUVELLES CERTIFICATIONS

« L’actualité récente autour des attaques cyber pourrait donner un certain éclairage à cette décision, mais elle avait été prise avant. Pour nous, le sujet n’est pas nouveau puisque nous travaillons déjà auprès d’opérateurs d’importance vitale ou de services essentiels dans les domaines de l’énergie, des transports, des télécoms ou de la finance. Mais là où nous faisions jusque-là appel à quelques compétences internes ou à des partenaires pour aborder la cyber, nous avons décidé de structurer cela de façon plus visible afin de projeter notre expertise, aussi bien vers des grands comptes que des ETI ou PME », contextualise Hugues Meili, PDG de l’entreprise de 900 salariés. Une structuration en business unit indépendante permettra également à l’activité d’aller chercher seule de nouveaux niveaux de labellisation et de certification. « En tant que généraliste, Niji n’en avait jusque-là pas besoin, mais la donne est différente sur une activité plus verticalisée comme la cyber », appuie Hugues Meili.

LA SIXIÈME BUSINESS UNIT DE NIJI

Les perspectives de la business unit, qui offre une nouvelle corde à l’arc des 50 commerciaux de Niji, sont aujourd’hui jugées prometteuses, tant les questions de cybersécurité montent en régime depuis une dizaine d’années. « La tendance naturelle, déjà haussière et exponentielle, est venue se combiner à une année 2020 particulière, où beaucoup d’entreprises, en particulier les PME et ETI, se sont vues obligées d’ouvrir leur système d’information sans vraiment s’y être préparées », explique Hugues Meili. Après le conseil, le design, l’ingénierie, la réalisation logicielle et l’expertise Salesforce, la cybersécurité est la sixième business unit de Niji. Familière d’une croissance à deux chiffres, l’entreprise, qui comptait atteindre les 100 M€ de chiffre d’affaires en 2020, a conclu l’année sur une progression de 3 % à 86 M€, crise du Covid-19 oblige. « Nous avions connu un premier trimestre à + 22 % avant de prendre une sacrée claque au deuxième, en raison de la situation sanitaire. Mais nous avons su rebondir tout en dégageant des résultats corrects et recrutant tout de même 80 nouveaux salariés du 15 mars au 15 juin », détaille Hugues Meili. Cette année, Niji se donne l’objectif de maintenir une croissance organique similaire à celle de l’an passé, tout en continuant à embaucher.

©Agence API

Métier