02 février 2021
Partager :

A l’issue d’un exercice 2020 marqué par la crise du covid-19, l’enseigne nantaise de distribution de décoration et d’ameublement fait état de ventes annuelles en recul de 3,5 % à 1,182 Mds€. Cette baisse s'établit à 6,6 % à périmètre constant. Le contexte sanitaire se traduit en revanche par une accélération de l’activité réalisée en ligne. Cette dernière pèse désormais pour un tiers des ventes globales du groupe de 369 magasins, contre un quart en 2019.

41 % DE HAUSSE DES VENTES EN LIGNE SUR LE DERNIER TRIMESTRE

Plombé par le deuxième confinement de l’année, le dernier trimestre 2020 illustre cette trajectoire, avec un recul de 13 % des ventes en points de vente physique à 258 M€, mais un bond de 41 % de celles réalisées en ligne, à 114 M€. Les ventes en ligne ont permis ainsi d’adoucir une perte de chiffre d’affaires estimée à 60 M€ sur cette période pour le seul réseau physique. Maisons du monde indique notamment que sa place de marché, lancée en France en novembre et proposant à la vente des produits de tiers, affiche une performance « supérieure aux attentes ». Le groupe, qui communiquera en mars prochain l’ensemble de ses résultats annuels, anticipe dans ce contexte une baisse de son Ebitda qui ne devrait pas dépasser les 10 %. L’an passé, il avait dégagé un ebitda de 259 M€.

©Agence API