03 mai 2021
Partager :

K-Line rajoute une brique numérique à sa stratégie de prescription

Le fabricant vendéen de menuiseries (358 M€ de CA, 1 500 salariés) a mis en ligne ce 15 avril un site web venant renforcer sa surface de contact avec les prescripteurs de ses produits : maîtres d’œuvre, architectes, économistes de la construction, bureaux d’études techniques, entreprises générales. Un public couvert par l’entité « collectif et tertiaire » de K-Line, à l’origine de près de 28 % de l’activité de l’entreprise. Accessible à l’adresse prescription.k-line.fr, ce site vient renforcer le travail de réseau et de prise de contact physique jusque-là pris en charge par une équipe de vingtaine de personnes, composée de 13 chefs des ventes régionaux et 7 chargés de prescription, renforcée par 45 commerciaux intervenant également sur le terrain sur ces missions.

NOUVELLES GÉNÉRATIONS DE PRESCRIPTEURS

« Nous avions déjà un site permettant l’accès à notre documentation, mais dans sa présentation, il était davantage tourné vers la clientèle pro qu’à celle des prescripteurs. Dans ses fonctions, ce nouveau site est plus adapté à leur profil et à leurs besoins. Il n’a pas vocation à remplacer le travail de terrain, mais à s’y ajouter. Il permet de répondre à de nouvelles générations de prescripteurs qui souhaitent davantage d’autonomie dans la préparation de ses projets. Un prescripteur peut ainsi avancer seul sur son dossier de consultation jusqu’au moment de l’appel d’offres. C’est ensuite que peut intervenir la mise en relation avec nos clients installateurs, et la réalisation du business », explique Vincent Poupin, directeur national du marché collectif et tertiaire de K-Line. Ce dernier souligne que si le projet été impulsé en 2019, bien avant la crise sanitaire, il vient opportunément répondre aux enjeux de distanciation qu’elle implique.

UN OUTIL QUI BRASSE 7 900 LIGNES DE PARAMÈTRES

Concrètement, le site propose une aide à la phase technique de conception de projets, avec une documenthèque de produits, une bible technique, un configurateur de thermo-luminosité, appelé à évoluer prochainement pour s’étendre à l’acoustique et aux enjeux d’inertie, et un guide conseil. Présenté comme le « gros morceau » du projet, cette fonction brasse près de 7 900 lignes de paramètrage pour fournir des solutions de matériel suite à la saisie des exigences de performance recherchées pour un projet (enjeux acoustiques, accessibilité, etc.). 80 % des contenus disponibles sont accessibles sans inscription sur le site. Sur ses 10 premiers jours de mise en ligne, perscription.k-line.fr a enregistré 6 600 sessions, démarrage jugé satisfaisant. Le budget qui y a été alloué n’est pas communiqué, mais est qualifié de « significatif ». C’est le groupe Niji qui est intervenu sur sa réalisation.

©Agence API