17 janvier 2021
Partager :

Lancée à Clisson en 2019, l’agence ouest d’Isitecc est devenue le 9 janvier dernier une société à part entière. L’intégrateur rhônalpin de solutions de pilotage des flux de production industrielle en devient actionnaire minoritaire, la majorité du capital social de 10 k€ étant aux mains de Gilbert Raoul, qui dirigeait jusque-là l’agence. Un troisième actionnaire physique est également impliqué au capital de la SARL.

OPTIMISER L’ACTIVITÉ DES ATELIERS

La nouvelle structure continuera à cibler les entreprises industrielles de 50 à 2 500 salariés souhaitant digitaliser leurs usines, sur un périmètre englobant la Bretagne, les Pays de la Loire et le nord de la Nouvelle-Aquitaine. Dans ce cadre, Isitecc Ouest intègrera la solution KMprod développée par Meta 2i, une société sœur de son ancienne maison-mère. Cette solution, connectée aux ERP des sites clients, entend aider à optimiser l’activité des ateliers de production (réduction des besoins en matières premières, des rebuts, optimisation énergétique, etc.) en la suivant en temps réel afin de permettre un pilotage plus efficace. Isitecc Ouest intervient depuis l’avant-phase de projet jusqu’à sa maintenance en passant par l’intégration et peut faire appel dans ce cadre aux flux techniques et aux ressources d'Isitecc.

250 K€ DE CA VISÉS EN 2021

Isitecc Ouest, qui s’appuie aujourd’hui sur son dirigeant, 1 salarié et 1 apprenti, démarre son existence avec en portefeuille de plusieurs clients comme Ouest Alu (groupe Liébot), LG béton ou encore Général transmission. L’ambition est de développer l’activité pour atteindre 250 k€ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2021 avec 3 recrutements supplémentaires, objectifs présentés comme « prudents ». Sur son marché, Isitecc Ouest adresse tous les secteurs d’activité industrielle, à deux exceptions près. « Nous n’abordons pas le marché pharmaceutique, dont les normes et les proccess sont très spécifiques, et celui de l’industrie fossile, notre raison d’être étant d’être le partenaire d’usines digitales durables. La culture d’Isitecc est en effet d’être positionnée sur l’optimisation énergétique pour aider les entreprises à consommer moins et mieux », éclaire Gilbert Raoul.

©Agence API

Métier