04 juin 2021
Partager :

Externatic lance une activité dédiée à la cybersécurité

Après avoir étendu ses horizons à l’industrie en 2020, le cabinet nantais de RH Externatic lance une business-unit dédiée à une verticale de son marché historique du numérique : la cybersécurité. Baptisée Underguard, elle sera prise en charge par Franck Gascard, le fondateur et dirigeant du cabinet, et par le consultant Thomas Limare. « Dans le cadre d’Externatic, nous avons déjà placé des ingénieurs sécurité, des responsables de la sécurité des systèmes d’informations ou des “pentesters“ (NDLR : experts en recherche de faille). Mais ces métiers sont très spécifiques et ne sont pas forcément proches du code ou du matériel informatique. Ils ne sont également pas toujours rattachés aux DSI, mais aux directions générales, car ils posent des questions de gouvernance et d’organisation. Cela nécessitait une activité dédiée, d’autant qu’on a affaire à un marché discret, souvent caché, sur ces compétences », explique Franck Gascard. Sur ces profils particuliers, Externatic a déjà travaillé avec des comptes comme Manitou ou Système U.

APPÉTIT DU MARCHÉ

L’initiative accompagne également l’appétence des entreprises pour les enjeux de la cybersécurité, dopés par l’importance prise par la donnée dans le cadre de la RGPD et par l’intensification des attaques cyber lors de la crise sanitaire. « Nous avons aujourd’hui une vingtaine de demandes de postes sur des profils cybersécurité, c’est le double d’il y a un an », calcule Franck Gascard.

EXERCICE HISTORIQUE

L’initiative viendra nourrir le développement du cabinet de 22 salariés qui a clôturé en mars dernier le meilleur exercice de son histoire, sur un chiffre d’affaires de 1,951 M€, supérieur à ses prévisions initiales dans un contexte particulier. « Nous sommes à un niveau de pénurie jamais connu sur le marché des profils informatiques. La demande est forte et bien là, mais en face, la formation ne suit pas et les profils font preuve d’un certain attentisme dans le contexte post-covid. La situation touche tous les niveaux de postes, du CTO au technicien », indique le dirigeant. Ce dernier envisage d’autres diversifications potentielles des secteurs cibles du cabinet sur des secteurs pénuriques. Le BTP, sur des fonctions d’encadrement, en fait partie.

©Agence API