26 février 2021
Partager :

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) ouvrira une antenne à Rennes en 2022. « Du fait de sa croissance importante, l’Anssi a besoin de locaux supplémentaires pour accueillir de nouveaux agents. Elle saisit l’opportunité pour se rapprocher de ses partenaires, dont le Ministère des Armées qui déploie déjà largement ses équipes cyber à Rennes, et les nombreux acteurs cyber largement présents dans le bassin rennais (industriels, start-ups, équipes de recherche, formations, etc.) », souligne l’agence, dont le siège est basé à Paris.

INSTALLATION À LA COURROUZE

L’Anssi s’installera dans un immeuble de bureaux, nommé « Art & Fact », à la Courrouze. La destination de ce bâtiment a connu de multiples rebondissements ces dernières années. Il devait d’abord accueillir une école. Mais la découverte de pollution dans le sol avait stoppé le projet en 2016. Depuis, le site était en friche. Le groupe Legendre a repris les choses en main. Bientôt, l’emplacement verra fleurir un bâtiment de 9 000 m² destiné à accueillir environ 700 bureaux, dont ceux de l’Anssi, mais aussi « une offre de restauration ». Les travaux seront, selon Pascal Martin, l’un des directeurs généraux du Groupe Legendre, terminés début 2022.

200 AGENTS À L'HORIZON 2026

L’antenne rennaise de l’Anssi sera importante : « À horizon 2026, il est prévu 200 agents de l’Anssi sur place », précise l'agence. L’agence rassemble aujourd'hui 600 personnes, qui gèrent « toutes les questions de cybersécurité en dehors du renseignement et des enquêtes de police », expliquait son directeur général, Guillaume Poupard, dans un entretien accordé à Ouest-France début février. En 2020, l’agence a recensé 192 attaques au rançongiciel ayant eu un impact sur la sécurité nationale, contre 54 en 2019. Et encore : il s’agit de celles qu’elle a eues elle-même à traiter, laissant augurer d'un nombre total certainement plus élevé.

©Agence API

Métier