21 juin 2021
Partager :

Ama veut lever entre 40 M€ et 46 M€ sur Euronext

Comme évoqué en début du mois, Ama s’introduira sur le marché Euronext Growth le 2 juillet 2021. Editeur d’XpertEye, une plateforme de réalité assistée dédiée au travail collaboratif professionnel, la société rennaise détaille aujourd’hui les contours de cet IPO. Ama souhaite y lever 40 M€ via l’émission d’actions nouvelles, et jusqu’à 46 M€, avec l’option de surallocation. Le prix de l’action pourrait se pourrait se situer entre 6,60 € et 8,90 €. Deux offres seront ouvertes sur cette opération globale : l’une pour le public à prix ouvert et des placements destiné aux investisseurs institutionnels privés en France et dans certains pays à l’étranger dont les USA. Aujourd’hui, la famille Guillemot possède 93,76 % du capital d’Ama. Les frères Guillemot accompagneront cette opération en participant à l’augmentation de capital à hauteur d’un montant de 5 M€ via Guillemot Brothers Ltd.

DEVENIR UN LEADER MONDIAL

« Avec la levée de fonds que nous visons, Ama entend accélérer le déploiement de son modèle d’éditeur de logiciel SaaS international pour se donner les moyens de devenir un leader mondial dans son domaine », explique Christian Guillemot, le PDG d’Ama. Fin 2020, Ama a réalisé un chiffre d’affaires de 6,4 M€, contre 1,8 M€ en 2019. Sur les exercices 2021 et 2022, sont respectivement visés 15 M€ et 32 M€. Ama (123 salariés, dont 98 en France) espère atteindre un chiffre d’affaires supérieur à 175 M€ au 31 décembre 2025.

RENFORT DES ÉQUIPES COMMERCIALES

L’opération doit permettre à Ama d’étoffer ses équipes au sein de ses filiales commerciales existantes où le marché est déjà mature. La société prévoit d’ouvrir de nouvelles filiales et bureaux en Espagne, à Tokyo, à Singapour et en Amérique latine en 2021. Suivront l’Australie, Dubaï et l’Afrique en 2022, puis l’Indonésie et la Russie en 2023. L’équipe “vente et marketing“ d’Ama regroupait 45 salariés fin 2020. Elle devrait doubler d’ici à fin 2021 et atteindre environ 200 personnes fin 2023.

DES INVESTISSEMENTS EN R&D

Pour accompagner sa stratégie, Ama prévoit de multiplier par quatre ses coûts de R&D en 2023 par rapport à 2020. Principalement ancré à Rennes, cette équipe comptait 48 ingénieurs fin 2020. Les effectifs devraient atteindre les 200 personnes à fin 2023. Pour compléter son portefeuille technologique et accélérer son développement commercial, des opérations de croissance externes sont aussi évoquées dans une 2nde phase du projet.

©Agence API