14 septembre 2021
Partager :

Advalo passe dans le giron du groupe Skeepers

Après le rachat du Nantais Teester il y a un an, Skeepers annonce le rachat du Rennais Advalo. Créé en 2014 par David Le Douarin et Olivier Marc, Advalo a développé une solution de marketing individualisé qui s’appuie sur l’IA pour permettre aux marques de passer d’un marketing de masse à une approche personnalisée. Concrètement, avec sa solution, “les marques sont capables de définir les messages les plus pertinents pour chaque consommateur et d’identifier les scénarii à activer en fonction de leurs objectifs d’acquisition et de fidélisation“, est-il précisé. Advalo fait état de clients dans le retail (Beaumanoir, But, Leroy Merlin, Eram..), dans le secteur du tourisme (Salaün Holidays), de la restauration (Le Duff) et de l’automobile (Volkswagen). La société emploie une cinquantaine de salariés répartis entre Rennes et Paris. Elle ne communique pas sur son chiffre d'affaires, mais mentionne être en croissance.

UN GROUPE DE 230 SALARIÉS

Spécialiste de l’expérience et de l’engagement client, Skeepers a été créé à Marseille en 2012. Le groupe est notamment connu à travers sa filiale Avis vérifiés, spécialisée dans les avis consommateurs après achat. Le groupe (230 salariés, 30 M€ de CA en 2020 ) avait levé 32 M€ en 2019 auprès du fonds Providence Strategic Growth pour “accélérer sa croissance et maîtriser l’ensemble du cycle de l’expérience client“, est-il précisé. Skeepers fait état de 6 500 clients, parmi lesquels But, Fnac/Darty, Shushi Shop, Lapeyre et Norauto, avec une présence dans 44 pays et des implantations à Marseille, Toulouse, Rouen, Lille, Paris et donc maintenant Rennes.

UNE SOLUTION COMPLÉMENTAIRE

Le rachat d’Advalo permet à Skeepers de compléter son offre après le rachat de Teester mais aussi de Mediatech-cx. « Avec Advalo, Skeepers va désormais pouvoir accompagner les directeurs marketing dans l’ensemble de leur stratégie clients avec une plateforme unifiée », annonce David Le Douarin. Les deux fondateurs d’Advalo réinvestissent une partie de leurs actifs dans Skeepers. Ils restent dans le groupe et seront rattachés à la division “marketing activation“ du groupe marseillais. « Pour accompagner la nouvelle phase de développement d’Advalo nous avions le choix de lever des fonds ou de nous rapprocher d’un groupe qui puisse nous permettre d’accompagner nos clients à l’international avec des moyens puissants. C’est le cas de Skeepers », assure David Le Douarin. C’est d’ailleurs la marque Skeepers qui portera le développement à l’international, même si la marque Advalo ne disparait pas totalement dans l’immédiat.

ETRE PLUS FORT FACE A LA CONCURRENCE

David Le Douarin voit aussi dans ce rapprochement une opportunité pour les équipes de grandir. « Elles auront la possibilité d’enrichir leur parcours professionnel avec des expertises sur tout le territoire. » David Le Douarin estime aussi que c’était le bon moment pour franchir ce cap. « Il y a en face de nous de gros acteurs principalement américains. Et notre marché commence à se structurer », explique le dirigeant qui voit dans cette opération le moyen de faire valoir « l’excellence de la technologie française ». Le montant de l’opération n’est pas communiqué.

©Agence API